Le NAT

Le NAT pour Network Address Translation.

Celà fait partie des techniques des réseaux informatiques. Le NAT est une opération de « traduction » qui s’effectue au niveau du routeur d’un réseau. En Internet, le réseau local se situe derrière un modem routeur ADSL. Il s’agit en général d’une « Box ». La Box assure la séparation – et le dialogue – entre le réseau local constitué des PC personnels du domicile et le réseau public constituant l’Internet. Sur la toile, il n’y a que des échanges entre réseaux PUBLICS. Les réseau privés, tels ceux placés à la maison derrière une Box ne sont pas directement accessibles depuis l’extérieur. Du moins, ils ne sont pas directement visibles depuis le réseau public. La Box a donc pour rôle d’assurer l’interface d’échange entre les deux réseaux privés et publics.

Elle le fait à l’aide d’une table, la table NAT. Explications :

Supposons que le PC n°1 veuille se connecter à Google. Il appelle donc son navigateur Web ( IE, Firefox, Opéra,etc…) et lui demande d’afficher la page de Google. En réalité, le dialogue du PC n°1 s’arrête à la Box…
En effet, le PC1 étant branché physiquement dans un réseau LOCAL, il n’a pas le droit d’accéder directement à un réseau PUBLIC. C’est le rôle de la Box d’assurer l’échange d’informations entre les deux réseaux. C’est pour celà qu’on l’appelle la passerelle car elle fait effectivement office de passerelle entre les deux mondes et c’est pour cette raison que l’on déclare une passerelle lors de la configuration de la carte réseau.

La Box, recevant donc un appel du PC n°1 ( on appelle celà une requête ), va marquer dans sa table l’adresse IP du PC n°1( adresse source ), son adresse MAC, le numéro du programme du PC n°1 qui est à l’origine de la requête ( le port logique ) et l’adresse IP de destination ( http://www.goolge.fr).

A ce stade, la Box appelle un serveur DNS qui lui traduit http://www.google.fr en adresse IP, car tout échange sur un réseau informatique se fait uniquement avec des adresses IP. En fait, le serveur DNS est un traducteur de nom, d’où son appellation DNS ( Domain Name Server).

La requête part donc sur le Web, le serveur de Google reçoit la demande de la Box et lui répond qu’il est d’accord pour établir un échange. La Box , qui entre-temps a reçu une requête du PC n°2 pour aller sur le site d’Orange, a envoyé une requête vers le serveur d’Orange. Elle a marqué dans sa table la requête du PC n°2 de la même façon qu’elle a marqué celle du PC n°1.

Recevant une réponse du site de Google, la Box regarde dans sa table QUI est à l’origine de la requête. Elle voit qu’il s’agit du PC n°1, donc elle AUTORISE le transfert de données vers le PC n°1.

Il se passe la même chose avec le PC n°2. La table que la Box met à jour a donc le rôle primordial de garder en mémoire le processus d’échange qui est à l’origine de QUI a demandé QUOI. On appelle cette table la table NAT ou parfois la table de routage. C’est aussi pour cette raison que la Box est parfois appellée Modem ADSL – Routeur. Le modem ADSL sert à l’émission / réception des données sur l’infrastructure des télécomunications, le routeur tient le rôle de chef d’orchestre dans l’échange des données entre le réseau public et le réseau local.

Voici ci-dessous, un petit synoptique qui parlera de lui-même.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s